HYBRIDE INDUSTRY
« Dans ce monde où le pouvoir est de mise, qui seras-tu? »

HYBRIDE INDUSTRY :

 :: Edification :: Registre des personnages :: Fiches validées



 
Le deal à ne pas rater :
[CDAV] LG TV LED 65″ (165cm) – 65NANO756 – 4K UHD, Smart TV
564 €
Voir le deal

Isalys Siaranova ♦ L'ombre du corbeau veille sur elle. [Terminée]
 :: Edification :: Registre des personnages :: Fiches validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Isalys Siaranova
Voir le profil de l'utilisateur https://hybrideindustry.forumactif.com/t368-isalys-siaranova-l-o https://hybrideindustry.forumactif.com/t370-les-contrats-d-isalys
Messages : 85
Race : Humaine
Âge : 29 ans
Orientation sexuelle : Pansexuelle
Emploi/loisirs : Dirigeante d'une milice privée
Situation financière : Aisée, possède Šialenst et Fukuro
Localisation : Eydriade et Inouak pour son travail
Caractère : Déterminée - Manipulatrice - Froide - Directive - Autoritaire - Obstinée - Rusée - Perfectionniste - Droite - Fidèle.
Particularités : Cicatrice sur la cuisse droite, cicatrices sur les bras / avant-bras.
Isalys Siaranova
Maîtresse - 29 ans - Féminin - Eydriade


Orientation sexuelle: Pansexuelle
Situation financière : Aisée
Métier : Dirigeante d'une milice privée.
Rôle au sein de la société : Chasseuse d'hybrides et d'humains rebelles.
Hybridation : Non
Pouvoir : Aucun



Physique


De prime abord je dispose de deux apparences bien distincte. La première représentant la femme d'affaire que je suis, avec un style vestimentaire élégant, chic et soigné. Je sais faire preuve de prestance et de manière dans le milieu adéquate, celui des maîtres.
La seconde est le reflet de mon travail, la femme de terrain équipée pour traquer des créatures rebelles, en fuites ou simplement recherchées par un pair. Confortables, sombres et militaires, mes tenues ne sont pas un exemple de mode, mais elles me permettent de combattre. Le bas de mon visage est généralement recouvert d'un masque.
Ce sont les deux facettes extérieurs que tout à chacun peut croiser.

Passons à ma silhouette et mon minois. Je suis pas du genre géante, plutôt dans la moyenne, je crois. Je mesure un mètre soixante six, à vous de me dire. Je suis un peu lourde, pas grosse mais musclée... Et le muscle ça chiffre vite, donc j'affiche un poids de soixante kilogrammes. Sur la plupart des parties de mon corps, mes muscles ont dessiné de fins tracés comme celui de mes abdominaux, de mes mollets ou encore de mes épaules. Ma silhouette apparaît comme structurée, tout en demeurant harmonieuse et féminine. Pour ce qui est de mes formes, je ne suis pas la plus voluptueuse des femmes. Je possède un fessier ferme, rond mais de taille moyenne. Je n'ai pas des hanches très développées. Quant à ma poitrine, le fait d'avoir travaillé les pectoraux avec les entraînements lors de mon adolescence, les a rendu petit. A mes yeux, ils le sont. Ils sont ronds, de la taille d'une demi-orange si je devrais situer. Je ne m'en plains pas, ils sont présents et visibles, pas qualifiable de planche à pain. Mais, si on me demande oui j'aimerais en avoir un peu plus.

Mon visage, je le trouve joli. Il est dit que sa forme est triangle inversé ou cœur, soit que le front et les pommettes sont plus larges que la mâchoire. Pour l'encadrer, je dispose d'une chevelure blonde à la coupe déstructurée et volumineuse. Une frange et des mèches plus courtes de chaque côté viennent structurer le tout. Mes sourcils sont clairs et de la teinte de mes cheveux, ils soulignent mon regard en intensité, parfois en sévérité. Mes yeux sont bleus. Tel un lac gelé. Puissant et clair. Au centre de mon visage, un petit nez. Rien de particulier pour le définir. Il tombe sur ma bouche, des lèvres fines et rosées.

De manière générale ma peau est beige, celle d'une blonde. Un teint laiteux comme l'on pourrait le dire. J'arbore quelques cicatrices obtenue lors des mes entraînements ou de mes traques. La plus importante se trouvant sur ma cuisse droite, quelques unes se voient bien sur mes bras et avant-bras... pour le reste c'est insignifiant. Je n'ai pas la prétention de penser que je suis une femme fatale ou un canon de beauté. Comme toute femme j'ai mes complexes, des parties de moi que j'aimerais changer et d'autres que j'affectionne. Néanmoins, je pense être agréable à regarder bien que je ne sois pas le style de tous et heureusement !


Mental


Ce point n'est pas une mince affaire, c'est sûrement de là que proviennent les rumeurs à mon sujet. Il y a tellement de choses à dire, que je ne sais pas par où commencer. Je n'apparais pas aux yeux de la société comme quelqu'un de sympathique, je suis avant tout une femme d'affaire et une redoutable traqueuse. Je ne peux pas me permettre d'être sentimentale en publique ou de montrer la moindre faiblesse. Froide. C'est ce qui ressort le plus chez moi. Je déteste m'attacher. Je n'éprouve pas de compassion à l'égard des rebelles, des traites et autres vermines. Une façade demeure une façade. Je suis ce que je veux que le monde voit. Une femme forte et déterminée, qui mène sa barque et ses actions à bien.

En parlant de détermination, c'est un point qui ne varie pas. Dans mon travaille, dans ma vie personnelle, je suis du genre à ne rien lâcher. Obstinée. Je me fixe des objectifs, peu importe le moyen d'y parvenir, le tout pour moi c'est de faire tout mon possible pour le réaliser. Je pense que ma détermination se reflète le plus souvent dans mes regards et lorsque je combats. Je peux aussi me qualifier de combative, je lutte et je résiste. Du mieux que je peux.

La population étant ce qu'elle est, j'ai apprit à me montrer manipulatrice. Je ruse. J'use de stratagème pour tenter de savoir où je mets les pieds et dans quoi je m'embarques. Il faut être intelligente pour évoluer dans cette société, vigilante aussi car tous n'ont pas les mêmes objectifs. Je suis une politique qui n'est pas unanime, j'en suis consciente et c'est ce qui me permet de garder les pieds sur terre. Majoritairement, je pense qu'à chaque situation l'on peut montrer des traits différents bien que certains soient récurant.

Étant une jeune femme perfectionniste, un brin agaçante avec la rigueur, il m'est parfois difficile de tolérer le désordre et la désorganisation. C'est énervant ! C'est dans ces moments là que je peux me montrer sèche et autoritaire, directive même. Oui, je me qualifierais de femme dominante. L'opinion des autres je m'en moque éperdument, ça glisse sur moi. Comme je ne sais pas réellement gérer mes sentiments quels qu'ils soient, je me suis confectionné une carapace. Un cœur de pierre.

Dans l'intimité il est assez complexe d'obtenir ma confiance. Je suis pas du genre à m'ouvrir, ni à partager mes états d'âmes, mes peines ou mes difficultés. Je suis bonne oratrice dans les mondanités, un masque une fois de plus, mais je ne suis pas loquace. Parler pour ne rien dire ou partager avec un intérêt certain pour la chose, je ne crois pas que cela me soit arrivée. Si, peut-être si le sujet me passionne, comme l'armement, la traque, un plan de chasse... d'accord c'est pas les conversation qu'on sert à table !

Du coup, je suis une personnalité antipathique dès lors que l'on reste sur le masque de façade. Il faut creuser pour trouver la chaleur d'un cœur et l'affection d'un corps, néanmoins soyez rassuré ça existe. Elle n'est pas totalement monstrueuse. Une acharnée de travail visant la réussite et une glorieuse carrière. Oui, car sa concentration sur ces objectifs occulte le reste. Il va falloir lui faire lever le nez et peut-être ouvrir les yeux !

Traits majoritaires: Déterminée - Manipulatrice - Froide - Directive - Autoritaire - Obstinée - Rusée - Perfectionniste - Droite - Fidèle.


Histoire


Je suis née en 8092, mes parents deux grands scientifiques m'avaient conçu dans un monde où je ne manquerais de rien... Enfin presque. Dès ma naissance, une bonne étoile s'était installée au dessus de ma tête. Une cuillère en argent dans la bouche. Une vie pleine de promesse.

Ça c'est la jolie couverture de mon livre, l'histoire est légèrement moins reluisante. J'étais trop petite pour m'en apercevoir, sauf que j'ai grandi et le fossé était déjà creusé. Il était trop tard.
En effet, mes parents étant très demandé et prit par leurs recherches et expériences, ils en ont oublié qu'ils avaient une fille. Me confiant à des nurses par facilité. Elles étaient gentilles, présentes et prévenantes... Malheureusement, ça ne remplacera jamais l'amour d'un parent et moi ce sont les deux qui m'ont abandonnés.
Oui, ils m'ont laissé aux mains d'employés pour pouvoir s'occuper de leur créations. Eux, les hybrides. Rapidement, j'ai nourri une jalousie profonde à leur égard qui s'est transformé en haine à mesure que je grandissais. Ma rancœur est tenace.

Les problèmes ont commencé dans mon adolescence. Le cumule de ma rage à l'attention de mes géniteurs et de ces créatures m'entraîna sur le terrain des vengeances. Des combats. Tout était bon pour me battre, n'importe quel prétexte suffisait à déclencher la bombe que j'étais. La décision fut prise de m'envoyer dans une sorte d'institution militaire afin de m'enseigner la discipline et la rigueur. Papa, maman, soyez fiers j'ai bien appris mes leçons. Le ravin entre eux et moi se creusait de plus en plus chaque jour. Je n'ai pas vécu la punition comme une chance à saisir pour m'en sortir comme ils aimaient me le rappeler. Non. Je l'ai prit comme une trahison de leur part.

Dans cette institution j'ai appris le combat. Le corps à corps. La manipulation d'armes blanches et à feu. Je me suis forgée ma carapace, j'ai enterré mon cœur avec mes parents. Ils ne sont pas mort, mais pour moi c'est l'équivalent. J'ai su que je ne pourrais compter que sur moi-même et je me suis mise à bosser. Assidue en cours. Assidue aux entraînements. Quand je suis sortie de là, je m'étais fixé un objectif : veiller à ce que chaque hybride reste à sa place d'esclave. J'ai bien songer à les éradiquer, néanmoins les institution n'accepteraient pas de ne plus avoir ses esclaves à leur merci. J'ai opté pour une alternative raisonnable. Pas d'indépendance pour eux, éviter la prolifération non contrôlé pour les fugueurs, mener des opérations contre les rebelles et démanteler les réseaux de traîtres. Ambitieuse, oui je le suis.

Avec le temps, le travail sur le terrain en tant que traqueuse je me suis faite un nom et une renommée. J'ai grimpé les échelons un à un, jusqu'à diriger ma propre équipe de traqueur. Mon business est devenu important quand on commença à me confier des dossiers, des missions. Un particulier qui cherche son jouet en fugue. Un besoin des politiciens pour réguler la croissance des rebelles. Un maître sidéré de la fuite de son esclave, désireux de se venger de cet affront. Peu importe le motif, si l'on me rémunère pour le faire je ne demande pas de justificatif.
Grâce à mes activités j'ai retrouvé un niveau de vie aisé, je ne l'ai jamais perdu car mes géniteurs m'ont toujours fournis ce dont j'avais besoin pour tenter de se racheter ou de se faire pardonner. Bref, eux et leur conscience. Moi, j'ai pris sans vergogne.

Je suis à mon compte depuis quatre ans, je ne chôme pas entre mondanité, recherche de contrat et chasse aux hybrides. Je pratique moins personnellement, disons que j'ai une équipe pour ça, même si il m'arrive de prendre plaisir à participer. Jusqu'ici, je demeure en marge du système en refusant catégoriquement de posséder un esclave. Je ne suis pas certaine de savoir gérer tout ce que cela engendrerait... Mais, il est compliqué, de plus en plus, de justifier le pourquoi de ma réticence tout en prônant leur place d'esclaves et non de bestioles libres.  

Aujourd'hui, et depuis toujours je suis restée hermétique aux émotions et aux sentiments. Il est bien plus simple de se conforter dans un choix pour s'éviter de souffrir. Mon histoire fait de moi la femme froide et sans cœur, incapable de tenir une relation amoureuse et incapable de s'ouvrir. La haine consume mon âme et ma solitude s'intensifie à mesure que les années passent, je ne laisse que peu de chance à des gens d'entrer dans ma vie, mais il est peut-être temps que ça change ? Ma réflexion se pose sur ma capacité à tenir dans cette écrin gelé que je me suis concoctée. Ferais-je les bonnes rencontres ? Mon cœur continuera-t-il de noircir jusqu'à ce que je deviennes folle ? L'avenir nous le dira...



Feat : AN-94 de Girls Frontline
Comment avez-vous connu le forum ? En cherchant sur des Tops.
Votre âge ? Euh! un âge raisonnable... 32!
Allez, vous avez bien un pseudo ? Eesia
Un petit quelque chose à rajouter ? Merci pour l'accueil, hâte de partager le rp avec vous ♥


Halloween
Sam 25 Sep - 19:16
Revenir en haut Aller en bas
Proconsul
Voir le profil de l'utilisateur https://hybrideindustry.forumactif.com/t10-modele-fiche-presenta https://hybrideindustry.forumactif.com/t97-exemple-de-journal-de-bord
Admin
Messages : 290
Race : Humain tout puissant
Âge : Inconnu
Orientation sexuelle : Assexuel
Emploi/loisirs : Maître absolu
Situation financière : Riche
Localisation : Dans son laboratoire
Caractère : Créatrice et Dominatrice
Validé !
Bienvenue sur le forum


Félicitation tu es validé !


Tu peux désormais faire une recherche de rp (ou bien participer aux RPs aléatoires, si tu n'as pas d'idées ou aimes l'imprévu !) et une demande de maître ou d'esclave !
Penses aussi à aller faire tes recensements et pourquoi pas créer ton carnet de bord ?
On espère que tu vas bien t'amuser parmi nous et pouvoir te créer de magnifiques souvenirs !
Au plaisir de te voir évoluer dans notre monde, nous te souhaitons bon courage!


Halloween
Mer 29 Sep - 12:01
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers:
copyright & crédits
Index, profil utilisateur et fiche pub réalisés par Epsilon.
Liste des membres, liste des sujets et sujets réalisés par Skeamp.
Messagerie privée réalisée par Awful.
Connexion rapide réalisée par Nihil Scar Winspeare.
Fiches d'informations et présentation réalisées par Halloween.
Widget météo réalisé par Météocity
Codage de changement d'utilisateur réalisé par ForumActif
Graphisme et réorganisation du forum par Kya-chan
marques pages récents
les chapitres ouverts
Kimia recherche un.e maître.sse.

Jeanne Dieu-le-veut recherche un esclave.

Pâris Leukos recherche une esclave hybride.

Moyra recherche un.e maître.sse.

COPYRIGHT : Tous droits réservés. Si tu voles le personnage d'un joueur ou que tu nous piques notre concept, on vient chez toi et on mange ton chat. ♥